Dégustation de vin avec Charlie Arturaola le Soldat et Magister des vins du Monde

Escrito por

Lunes 14 de Septiembre de 2020

Compártelo

Leído › 398 veces


Osvaldo Villar Ambassadeur Culturel (MadeInFranceUSA) partage l'histoire de Charlie Arturaola, le maître soldat du vin. Il est né à Montevideo Uruguay et s'est installé aux États-Unis.

Lundi 14 septembre 2020 23h30.

Apunte de cata: El SOLDADO Y Maestro del vino es uruguayo

Osvaldo Villar du #MadeInFranceUSA nos comparte la historia de Charlie Arturaola, el Soldado  Maestro del vino de los vinos, que nació en Uruguay y se radicó en Estados Unidos.

Osvaldo Villar, lundi  14 Septiembre 2020 21 :30

Charlie Arturaola, el Soldado y Maestro del Vino. Como el Soldado Maestro del Vino, le gusta presentarse a Charlie Arturaola y su explicación es sencilla: « Hoy soy sommelier porque tuve la suerte de trabajar en grandes hoteles y cruceros 5 estrellas, frecuentando gente de gustos muy refinados. Los atendía como maître, consumían los vinos más espectaculares del mundo y con ellos me fui apasionando de un universo nuevo para mí. De esos viajeros pudientes que frecuenté, obtuve mis primeros conocimientos. Hoy los puedo poner a disposición de personas que no tienen ni de cerca, un nivel económico parecido y lo hago a través de mis cursos y del libro Manual de cata que escribimos con mi amigo el español Joaquín Parra López. Es en este sentido que me identifico con como Soldado del vino O sea un defensor de los vinos de los quequeños productores, o viticulores del mundo entero.. Por ejemplo me encanta defenser los pequeños viticultores de la Rioja Alavesa Euskadi país Vasco espagnol ».

Obvio que le produce mucho orgullo y satisfacción, después de tantos años de una carrera muy exitosa, compararse con el legendario héroe de su pais d'adopción ya que Charlie Arturaola es de nacionalidad norteaméricana y es El Rambo del vino. Si se trata de aventuras Aventurero es un término que en general se usa para descalificar, pero no rige cuando se le aplica a Charlie Arturaola. Porque toda su vida está repleta de incontables aventuras.

Desde que se fue de Uruguay muy joven aún, en la década de los 80, para desembarcar en el Caribe a trabajar de mozo. O cuando se separó de su primera mujer para embarcarse en un crucero como maître y recorrer el mundo sin parar durante 6 años. Hasta hoy no cesa de viajar para visitar las mejores regiones del vino del mundo. Locuaz, curioso y emprendedor, habla cinco idiomas, lo cual le facilita en gran forma su rol de comunicador. Se le reconoce y ha recibido múltiples distinciones, entre otras la de Mejor Comunicador de Vinos del Mundo en la International Wine & Spirits Competition del Reino Unido. Vive en Miami y está casado con Pandora Anwyl, que ocupa un alto cargo en una agencia de vinos en Estados Unidos. Ella siempre lo acompaña en sus viajes y hasta ha actuando en sus películas. Hoy ambos están disfrutando de los últimos días del verano, en Veules les Roses, Normandía costa Norte de Francia.

Sus andanzas que por suerte Iestán en Instagram como una ayuda y contactado ayer de tarde, Charlie decía de estas vacaciones francesas: « Este era un lugar pendiente para nosotros, porque a Pandora le encanta la région du Calvados et aussi le Calva ! Que es un licor (comoe el coñac) original de Normandía  y a mí, porque esta región me hace recordar a la Rural del Prado, ya que estamos en la cuna del ganado Normando.

Yo siempre iba a la Semana Criolla a ver las jineteadas o en setiembre a la Expo Prado, de donde le llevaba a mi abuela la leche cruda, que me daban los peones, después de ordeñar esas enormes vacas blancas con manchas marrones. Ella me hacía un dulce de leche especial, el mejor que he probado en mi vida". Como es hiperactivo, nada lo arredra y en 2010 tuvo su primera incursión en el cine, como libretista y protagonista de una película que de forma ingeniosa combina la realidad con la ficción. "El Camino del vino" Filmado en 2010 y roddo en Mendoza, este film se presentó en el Festival de Mar del Plata, con la actuación del propio Charlie, que figura como un reconocido sommelier que pierde su olfato y el gusto, para encontrarse muy perdido y sin saber cómo encausar su carrera. Lo acompaña su esposa, quien desempeña el mismo rol en la película y que, consternada por la pérdida de facultades de su marido, le da consejos de poca utilidad. Entre otros, la antipática consulta médica que lo decepciona y le aumenta su angustia. Busca apoyo en referentes del sector, se va a Mendoza y empieza a visitar a sus amigos de siempre. El bodeguero José Zuccardi le recomienda. « Volver a la esencia, recorrer viñedos y probar la madurez de las uvas, para sentir viva la frescura de la fruta original ».

Charlie y su equipo El experto francés Michel Rolland le dice: « el buen vino es el que te da placer a ti y nunca puedes saberlo de antemano, antes de descorchar la botella, tienes que probarlo y decidir ». Con un final feliz, este film es muy disfrutable por sus escenarios de viñedos mendocinos y por el guión que al drama del personaje, le suma algunos momentos muy divertidos, casi delirantes. Presentado con éxito en diversos festivales internacionales, dio lugar a una secuela. « El duelo del vino » y Charlie Arturaola vuelve en esta segunda película, a protagonizar una historia en la que intenta ganar lo que ha perdido en la primera.

Para ello se presenta, bajo seudónimo, a la competencia de vinos más importante del mundo. Esta trama de ficción de producción ítalo-argentina, (Con CactusCine y el Director de Films Nicolas Carreras) supone una excusa para llevar a los fanáticos del vino por los viñedos vascos a orillas del mar Cantábrico y por la Rioja Alavesa, e incluso a las colinas de la Toscana en Italia.

« Lo que hace esta película es mostrar un mundo del vino más democrático o más simpático y poder llegar a un público, que tal vez cree que para ser conocedor de vinos hay que leer decenas de libros y gastar mucho dinero », expresó Arturaola. En la trama, el personaje quedó pegado a su imagen y Charlie perdió su carrera y su mujer.

Ahora debe recuperar lo perdido llevando a cabo un plan heroico en el que intentará ganar la competencia de vinos más importante del mundo, bajo una máscara y el pseudónimo de « El Conde Misterioso » (un poco como la obra de Montecristo de Alexandre Dumass padre.

Ahora debe recuperar lo perdido llevando a cabo un plan heroico en el que intentará ganar la competencia de vinos más importante del mundo, bajo una máscara y el pseudónimo de « El Conde Misterioso » (paracido al Comte de Montecristo de Gérard Dépardieu..

En la final del concurso para elegir al mejor sommelier del mundo, Charlie lo gana con gran solvencia al describir e identificar sin duda alguna, la botella recubierta que ocultaba al icónico Preludio de Familia Deicas. Su contrincante italiano no pudo reconocerlo. Única vez que un vino uruguayo tuvo tanto protagonismo en el cine internacional. Divertida y con suficiente suspenso, esta obra comédia es otra demostración de la capacidad creadora de este exitoso sommelier uruguayo, tan reconocido en el mundo internacional del vino.

Charlie Arturaola, le soldat et maître du vin. En tant que Soldat y Magister du Vin, Charlie Arturaola nous donne une explication simple : « Aujourd'hui je suis sommelier car j'ai eu la chance de travailler dans de grands hôtels et des paquebots 5 étoiles, fréquentant des gens aux goûts très raffinés. Je les ai servis en tant que maître d'hôtel, ils ont consommé les vins les plus spectaculaires du monde et avec eux je me suis passionné pour un nouvel univers pour moi. De ces riches voyageurs que je fréquentais, j'ai eu ma première connaissance. Aujourd'hui, je peux les mettre à la disposition de personnes qui n'ont même pas un niveau économique similaire et je le fais à travers mes cours et le livre Manuel de dégustation que nous avons écrit avec mon ami espagnol Joaquín Parra López. C'est en ce sens que je m'identifie à un soldat du vin. C'est-à-dire un défenseur des vins issu des petits producteurs des viticulteurs du monde entier. Par exemple, j'aime défendre les petits vignerons de Rioja Alavesa Euskadi Pays Basque Espagnol ».

Évidemment, cela lui donne beaucoup de fierté et de satisfaction, après tant d'années d'une longue carrière bien remplie de réussites Charlie Arturaola se compare au héros légendaire de son pays d'adoption puisque Charlie Arturaola est de nationalité nord-américaine il est Le Rambo du vin. S'il s'agit d'aventures, aventurier est un terme qui est généralement utilisé pour disqualifier, mais ne s'applique pas lorsqu'il est appliqué à Charlie Arturaola. Parce que toute sa vie est pleine d'aventures.

Depuis qu'il a quitté très jeune l'Uruguay, dans les années 1980, pour débarquer dans les Caraïbes pour y travailler comme porteur. Ou lorsqu'il s'est séparé de sa première femme pour s'embarquer pour une croisière en tant que maître d'hôtel et parcourir le monde sans escale pendant 6 ans. Jusqu'à aujourd'hui, il n'arrête pas de voyager pour visiter les meilleures régions viticoles du monde. Loquace, curieux et entreprenant, il parle cinq langues, ce qui facilite grandement son rôle de communicateur. Il est reconnu et a reçu de multiples distinctions, entre autres le meilleur communicateur de vins du monde au concours international des vins et spiritueux du Royaume-Uni. Il vit à Miami et est marié à Pandora Anwyl, qui occupe un poste de direction dans une agence de vin aux États-Unis. Elle l'accompagne toujours dans ses voyages et a même interprétée des rôles emblématiques dans ses films.

Aujourd'hui, ils profitent tous les deux des derniers jours de l'été, à Veules les Roses, en région Normandie (au Nord de la France) où il prépare déjà son troisième film. La suite du The Duel Of Wine avec un sujet sur l'espionnage donc avec du suspens à la 007 James Bond !

Add alt text

Ses aventures, heureusement sur Instagram ont aidé et contacté hier après-midi, Charlie a déclaré à propos de ces vacances françaises : « C'était un endroit en suspens pour nous, car Pandora aime la région du Calvados et aussi Calva ! Qui est une liqueur (comme le cognac) originaire de Normandie et moi, car cette région me rappelle le Rural du Prado, puisque nous sommes dans le berceau du bétail normand ».

J'allais toujours à la semaine Achetons Local pour voir les promenades à cheval et septembre à l'Expo du Prado, d'où j'apportais à ma grand-mère le lait cru, que les paysans m'avaient donné, après avoir trait ces immenses vaches blanches avec des taches brunes. Elle a fait de moi un gâteau au  lait spécial, le meilleur que j'aie jamais goûté de ma vie ».

Comme il est hyperactif, rien ne lui fait peur et en 2010, il fait sa première incursion dans le cinéma, en tant que librettiste et protagoniste d'un film qui allie ingénieusement réalité et fiction « El Camino del vino ».

Tourné en 2010 à Mendoza Argentine, ce film a été présenté au Festival du Mar del Plata, avec la performance de Charlie lui-même, qu'interprète le rôle principal du film. Un sommelier de renommé internationale qui perd son odorat et son goût. IL veut les récuperer retrouver très vite sans savoir qu'il est difficile de retrouver le palais et cela prends du temps voir des mois des années. Il se voit perdu dans la vie et tout s'écroule autour de lui et sa carrière s'arrête subitement. Il est accompagné de sa femme, qui joue le même rôle principal que lui et Pandora est consternée par la perte de facultés de son mari, elle lui donne des conseils pas très utiles. En outre, la consultation médicale désagréable qui le déçoit et augmente son angoisse. Il cherche le soutien des leaders de l'industrie viticole, il se rend à Mendoza et commence à rendre visite à ses vieux amis. Le vigneron José Zuccardi vous recommande. « Revenez à l'essence, parcourez les vignes et goûtez à la maturité des raisins, pour ressentir vivante la fraîcheur du fruit originel ».

Charlie va voir Michel Rolland, expert français, lui dit : « le bon vin c'est ce qui fait plaisir et on ne peut jamais le savoir à l'avance, avant de déboucher la bouteille, il faut le goûter et décider. » Avec une fin heureuse, ce film est très agréable pour ses décors de vignobles de Mendoza et pour le scénario qui ajoute au drame du personnage des moments très drôles, presque délirants. Présenté avec succès dans divers festivals internationaux, il a engendré une suite. « The Wine Duel » et Charlie Arturaola revient dans ce deuxième film, pour jouer dans une histoire dans laquelle il tente de gagner ce qu'il a perdu dans le premier.

Pour cela, il est présenté, sous un pseudonyme, au plus important concours mondial de vins. Cette intrigue fictive de production italienne-argentine, (Avec Cactus Cine et le réalisateur Nicolas Carreras) est une excuse pour emmener les amateurs de vin à travers les vignobles du pays basque #Alava, Rioja Alavesa sur les rives de la mer Cantabrique et même Collines toscanes en Italie et en Champagne avec le plus ancien champagne du monde Gosset depuis 1784.

« Ce que fait ce film, c'est montrer un monde du vin plus démocratique ou plus sympathique et pouvoir toucher un public plus large, qui pense peut-être que pour être un connaisseur de vin, il faut lire des dizaines de livres et dépenser beaucoup d'argent », a déclaré Arturaola. Dans l'intrigue, le personnage est resté fidèle à son image et Charlie a perdu sa carrière et sa femme.

Il doit maintenant récupérer ce qui a été perdu en exécutant un plan héroïque dans lequel il tentera de remporter le plus important concours de vins du monde, sous un masque et le pseudonyme « Le Comte Mystérieux » (un peu à l'instar de l'œuvre de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas père).

Il doit maintenant récupérer ce qu'il a perdu en exécutant un plan héroïque dans lequel il tentera de remporter le concours de vins le plus important au monde, sous un masque et le pseudonyme » Le Comte Mystérieux » (semblable au Comte de Montecristo de Gérard Dépardieu.

En finale du concours pour choisir le meilleur sommelier du monde, Charlie le remporte avec une grande capacité à décrire et à identifier sans aucun doute, la bouteille enrobée qui cachait l'emblématique Prélude de la famille Deicas. Son adversaire italien ne pouvait pas le reconnaître. La seule fois où un vin uruguayen avait une telle importance dans le cinéma international. Drôle et avec assez de suspense, ce travail comique est une autre démonstration de la capacité créative de ce sommelier uruguayen à succès, si reconnu dans le monde international du vin. Actuellement Charlie s'apprête à filmer son troisième films sur le thème l'espionnage dans le vin.

Un artículo de Osvaldo Villar
¿Te gustó el artículo? Compártelo

Leído › 398 veces

Comenta